Rougequeue noir

C'est lui le guetteur de lune, toujours sur le qui-vive au faîte du toit, tressaillant sans cesse en hochant nerveusement la queue comme si elle était montée sur un ressort... Les insomniaques connaissent bien le chant du Rougequeue noir, déchirant le silence de la nuit bien avant l'aurore, signal attendu des merles et rougegorges pour entrer en scène.

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Rougequeue noir

Rougequeue noir

Rougequeue noir

Rougequeue noirRougequeue noir

Rougequeue noir

Date de dernière mise à jour : 12/06/2017